English
Chinese
Turkish
Tajik
Kyrgyz
Turkmen
Japanese
Arabic
English
French
Spanish
Русский
German
Ўзбек
Oʻzbek
Қазақ
Sommet d’Achgabat : la présidence de l’OCE est passée à l’Ouzbékistan
13:17 / 2021-11-29

Le président de la République d’Ouzbékistan Chavkat Mirzioïev a participé dimanche au quinzième sommet de l’Organisation de coopération économique (OCE) tenu à Achgabat, au Turkménistan.

Présidé par le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov, le sommet a rassemblé les dirigeants azerbaïdjanais Ilham Aliyev, iranien Ebrahim Raïssi, kirghize Sadyr Japarov, pakistanais Arif Alvi, tadjik Emomali Rahman, turc Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre kazakhstanais Askar Mamin et le secrétaire général de l’OCE Husrav Noziri.

Les questions liées à l’élargissement du partenariat multilatéral, qui visent au renforcement de l’OCE en tant qu’organisation dynamique, à l’approfondissement de la coopération entre les pays membres dans les domaines du commerce, des transports et de la communication, de l’Industrie, de l’économie « verte » et du tourisme, étaient à l’ordre du jour du sommet.

Intervenu au sommet, le chef de l’État ouzbek a félicité le dirigeant turkmène pour la réussite de sa présidence à l’OCE. Il a indiqué l’importance d’adopter une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies sur la coopération entre l’ONU et l’OCE en septembre prochain.

« Nos peuples frères, que réunissent l’histoire et la religion communes, les coutumes et les traditions semblables, sont reliés par des liens commerciaux et culturels depuis des temps anciens. Depuis sa fondation, l’Organisation de coopération économique s’est transformée en grande structure régionale qui dispose d’un énorme potentiel économique » a dit Chavkat Mirzioïev.

L’Ouzbékistan se prononce pour le développement futur des relations inclusives dans l’Organisation, a-t-il confirmé.

Attirant l’attention sur la situation régionale et internationale, les difficultés économiques dans le contexte de la pandémie en cours, le chef de l’État ouzbek a avancé un nombre de propositions concrètes et efficaces touchant les domaines prioritaires de la coopération multilatérale.

« On doit mobiliser plus entièrement le potentiel considérable de nos pays qui ont un énorme marché avec 500 millions de personnes. Sur la base du programme conceptuel adopté « Les perspectives de l’OCE de 2025 », il est utile d’élargir encore les rapports commerciaux et économiques, d’investissements entre nos pays et, le plus important, d’atteindre grâce à cela des résultats pratiques plus significatifs » a-t-il déclaré.

À cet égard, il a souligné l’importance d’adopter un nouvel Accord commercial dans le cadre de l’OCE, qui inclurait les questions d’élimination des barrières commerciales, de numérisation des procédures douanières, d’application du commerce électronique, etc.

Selon le président ouzbek, l’adoption d’un Plan d’action commun pour l’augmentation des investissements mutuels et le renforcement de leur protection est une exigence de l’époque, avec l’approfondissement de la coopération entre les pays membres.

Poursuivant, il a indiqué l’importance de développer des projets de portée régionale et d’accroître la compétitivité des économies nationales au niveau mondial.

En outre, il a proposé de créer un Centre de commerce, d’investissements et d’innovations dans le cadre l’OCE, en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (UNIDO) et le Programme spécial de l’ONU pour les économies d’Asie centrale (SPECA), avec son siège à Tachkent.

Par ailleurs, il a indiqué l’importance de créer des liens de transit interrégionaux, de développer les infrastructures routières, d’optimiser les tarifs de transports et de transit, de simplifier les conditions pour les transports internationaux de fret et de passagers, d’appliquer la numérisation dans le secteur des transports.

Quant à la protection de l’environnement, il a proposé de fonder un Conseil de haut niveau qui fonctionne de façon permanente, avec la participation de savants et d’experts internationaux.

Indiquant l’importance du rétablissement des échanges touristiques, le président de l’Ouzbékistan a partagé l’initiative d’adopter un Programme régional pour le développement du tourisme sécurisé dans la période post-pandémique lors de la réunion prochaine des ministres du tourisme à Boukhara en 2022.

Enfin, il est revenu sur la situation en Afghanistan. « Ce pays s’approche de jour en jour d’une grave crise humanitaire » a-t-il dit. « Tout seul, sans l’aide de la communauté internationale, y compris ses voisins prochains, le peuple afghan ne peut pas résister à ces épreuves difficiles. Nous devons donc unir nos efforts pour élaborer des approches communes et apporter une aide nécessaire au peuple afghan » a-t-il déclaré.

Il a de même appelé à poursuivre la mise en œuvre des grands projets commerciaux, routiers et énergétiques de portée régionale en collaboration avec l’Afghanistan.

Finalement, le président Chavkat Mirzioïev a avancé l’initiative de créer un Groupe d’experts de haut niveau pour l’avancement des propositions et des recommandations concrètes en matière de perfectionnement de l’activité de l’OCE. Il a proposé de proclamer 2022 Année du renforcement de l’interdépendance dans l’OCE.

Le sommet de l’OCE s’est clôturé par l’adoption du Consensus d’Achgabat pour les actions. Ce dernier inclut toutes les priorités nationales en matière de développement et de renforcement de la coopération économique régionale.

Les chefs d’État et de gouvernement, ainsi que le secrétaire général de l’Organisation, ont félicité l’Ouzbékistan pour l’adoption de la présidence de l’OCE en 2022.

Remerciant les parties prenantes pour les vœux exprimés, le président Chavkat Mirzioïev a invité ses collègues au sommet suivant qui aura lieu en Ouzbékistan.