Размер шрифта: A A A
Цвет сайта: A A A A

14.11.2015 18:27

Les experts examinent le projet de loi sur le gouvernement électronique

Une conférence a été organisée à Tachkent pour examiner le projet de loi sur le gouvernement électronique. La conférence a permis de présenter les orientations importantes de l’évolution future de l’e-gouvernement ainsi que les dispositions générales et les missions actuelles à accomplir, fixées par le projet de texte.

Le Comité de la Chambre législative du parlement (Oliy Majlis) pour l’information et les technologies de la communication et le ministère du Développement des technologies de l’information et des communications ont organisé cette conférence à laquelle ils ont invité les représentants des services ministériels divers et des départements concernés, des organisations non-gouvernementales et non-commerciales, des petites entreprises et de l’entrepreneuriat privé, les spécialistes locaux et étrangers du secteur des TIC.

Selon le premier vice-ministre du Développement des technologies de l’information et des communications, M. A. Fayzullaev, l’élaboration et l’application des technologies de l’information et de la communication modernes jouent un rôle clé dans le développement de la société moderne. Actuellement, les TIC forment non simplement un climat technologique pour la modernisation de la gestion publique, mais favorisent également la démocratisation et la libéralisation de la vie sociale. Le décret du président Islam Karimov du 27 juin 2013, portant promotion du système national de l’information et de la communication, est dédié à ce sujet.

Les participants à la conférence ont concentré l’attention sur l’élaboration des services interactifs modernes à accorder par les administrations publiques et l’intégration des TIC dans tous les secteurs de l’industrie et les affaires. En effet, un énorme travail a été effectué dans ce domaine en vue de fournir des conditions favorables au développement du commerce électronique et des systèmes fiables du paiement. Le Portail unique des services interactifs divers a été lancé pour mettre en place un point d’accès unique aux services publics que rendent les organismes de l’État. Le portail offre actuellement plus de 250 types de services interactifs des ministères et institutions publiques. Pour la période passée depuis sa création, le portail a reçu plus de 350 000 requêtes et adresses. Les réponses officielles ont été données à chacune de ces demandes, avec la prise des mesures nécessaires. Pour augmenter la transparence de l’activité des organismes étatiques, le portail a été enrichi de plus de 6 000 fichiers de données ouvertes de plus de cinquante organisations.

Les TIC stimulent également l’interaction active des organisations publiques avec les petites entreprises et les acteurs de l’entrepreneuriat privé. Au moment actuel, plus d’un million de signatures numériques ont été délivrées pour permettre aux entrepreneurs privés de remettre leurs rapports en format informatique. Grâce à cela, toute une série de procédures d’autorisation ont été abrogées. Les entrepreneurs se sont ainsi permis, quant à eux, d’économiser leurs temps.

Le projet de loi sur l’e-gouvernement est donc censé améliorer l’efficacité de l’action dans ce domaine, mais également résoudre toute une série de problèmes actuels, améliorer la qualité des services publics en ligne et servir de catalyseur à l’évolution future des TIC. Le texte introduit la notion « service électronique » pour distinguer ce type de services de ceux qui figurent simplement sur le site d’un organisme public et qui ne sont pas rendus en mode interactif. Il précise de même les missions de l’e-administration, parmi lesquelles le perfectionnement des services publics interactifs et la régulation de l’interaction entre l’État, les organismes mandataires, les petites entreprises, les acteurs de l’entrepreneuriat et la population. En outre, le projet de loi définit l’infrastructure du système gouvernement électronique, comprenant la banque centrale de données et les systèmes d’information des pouvoirs publics.

La conférence a donné lieu à l’examen des normes principales figurant dans le nouveau projet de loi. Des recommandations et propositions visant à améliorer l’efficacité de l’administration en ligne ont été avancées.

Par Roman Bondarchuk. OuzA
29 917






Все о погоде - Pogoda.uz