Размер шрифта: A A A
Цвет сайта: A A A A

10.11.2017 23:44

Conférence internationale de Samarkand: les initiatives de l’Ouzbékistan servent au développement commun

Conférence internationale de Samarkand: les initiatives de l’Ouzbékistan servent au développement commun La conférence internationale sur le thème « L’Asie centrale : un passé et un avenir commun, coopération au nom du développement durable et de la prospérité », consacrée à l’assurance de la sécurité et du développement durable dans la région centre-asiatique, a commencé ce vendredi 10 novembre à Samarkand sous l’égide de l’ONU. Initié par le président de la République d’Ouzbékistan Chavkat Mirzioïev, ce forum est soutenu par l’ONU.

Le président Chavkat Mirzioïev a prononcé un discours à cette occasion. Dans son discours, le chef de l’État a présenté des initiatives pertinentes visant à faire de l’Asie centrale une région stable et économiquement développée, à consolider la paix et les relations de bon voisinage sur ce territoire.

Adressant un message aux participants de la conférence, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a marqué sa signifiance. La conférence a donné lieu à la présentation de ce message vidéo du secrétaire général.

Ensuite, les représentants des délégations participantes sont intervenus.

6.JPG

Le sous-secrétaire de l’ONU aux affaires politiques Miroslav Jenca, la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires extérieures et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne Federica Mogherini ont marqué que l’Asie centrale est une région extrêmement importante, que la stabilité et le développement de ce territoire ont une influence sur le monde entier.

Le ministre des Affaires étrangères du Kazakhstan Kaïrat Abdourakhmanov a souligné que son pays soutient les initiatives de l’Ouzbékistan et est prêt à accueillir à Astana le premier sommet de consultations des chefs d’État de l’Asie centrale, initié par le président Chavkat Mirzioïev, au seuil de la fête de Navrouz de l’année prochaine.

Selon le ministre des Affaires étrangères du Kirghizistan Erlan Abdyldaev, la conférence de Samarkand est dédiée aux questions extrêmement importantes et se tient de façon opportune. Les initiatives du président Chavkat Mirzioïev servent au renforcement de l’amitié et de la coopération en Asie centrale, à l’ouverture d’une nouvelle page dans l’histoire de la région, a-t-il souligné.

Le ministre des Affaires étrangères du Tadjikistan Sirojiddin Aslov a souligné que cette conférence internationale joue un rôle important dans l’échange de vue multilatéral, l’élaboration des approches mutuellement convenues et le renforcement futur de la coopération régionale.

Le vice-président du Cabinent des ministres du Turkménistan et ministre des Affaires étrangères Rashid Meredev a quant à lui transmis les salutations du président de son pays, Gourbangouly Berdymoukhamedov, adressées aux participants de la conférence et sa vision sur le renforcement de la coopération régionale. L’union des efforts servirait au développement commun et à la prospérité des peuples, a-t-il déclaré.

12.JPG

Lors de la conférence sont intervenus : le secrétaire général de l’OSCE Thomas Greminger, le ministre de l’Économie turc Nihat Zeybekci, le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif, le ministre des Affaires étrangères afghane Salahuddin Rabbani, la sous-secrétaire général de l’ONU et directrice du Bureau régional PNUD pour l’Europe et la CEI Cihan Sultanoglu, le secrétaire général de l’OCS Rashid Alimov, le président du Comité exécutif et secrétaire exécutif de la CEI Sergei Lebedev, le vice-ministre des Affaires étrangères russe Alexandre Pankin, le ministre d’État indien aux affaires étrangères Vijay Kumar Singh, la représentante spéciale du secrétaire général et chef du Centre régional de l’ONU pour la diplomatie préventive en Asie centrale Natalia Gherman, etc.

Les participants à la conférence ont évalué positivement les accords parvenus entre les États centre-asiatiques sur la délimitation et la démarcation des frontières nationales. La poursuite et l’achèvement de ce travail serviraient à l’élargissement futur de la coopération dans les domaines du commerce, de l’économie, des transports, de la culture et d’autres sphères, ont-ils assuré.

Les représentants des pays de l’Asie centrale ont confirmé à nouveau l’importance de renforcer la coopération dans l’usage rationnel des ressources hydrauliques et énergétiques avec une prise en compte des intérêts de tous les pays de la région.

Les participants ont salué les propositions concernant l’établissement de la paix en Afghanistan, le rétablissement socioéconomique dans ce pays et le soutien à son intégration dans les processus économiques régionaux.

Les représentants des pays étrangers et des organisations internationales ont souligné l’importance d’adopter des mesures concrètes en vue de défendre les jeunes contre l’influence de tous groupes terroristes et extrémistes.

Les discussions ont également porté sur les questions de développement de la coopération régionale dans les domaines des transports, du tourisme, de la science et des technologies, de la culture, des sports, etc.

Les participants à la conférence ont soutenu la proposition de l’Ouzbékistan, qui serait présentée au secrétaire général de l’ONU, sur l’adoption d’une résolution spéciale sur la coopération régionale et internationale pour l’assurance de la paix, de la sécurité et du développement socioéconomique durable dans la région centre-asiatique.

7.JPG

Le premier jour de la conférence, les séances en groupes ont été consacrées aux thèmes de la stabilité et de la sécurité, de la coopération dans l’usage de l’eau et l’écologie. Les experts locaux et étrangers ont été présenté les rapports.

La conférence se poursuivra le 11 novembre. Les discussions porteront sur le développement de la coopération régionale en Asie centrale, l’assistance internationale dans la lutte contre les défis de la sécurité dans la région.

Il est prévu pour le bilan de la conférence l’adoption d’un communiqué.

Lors de la 72e session de l’Assemblée générale à New York, le président de l’Ouzbékistan avait souligné que la région centre-asiatique est la principale priorité de la politique extérieure de l’Ouzbékistan. « Situé au cœur de l’Asie centrale, l’Ouzbékistan est directement intéressé à ce que la région devienne une zone de stabilité, de développement durable et de bon voisinage. Une Asie centrale pacifique, économiquement prospère est notre but le plus important et notre mission clé. L’Ouzbékistan est résolument déterminé au dialogue, à la coopération constructive et au renforcement du bon voisinage. Nous sommes prêts pour des compromis raisonnables avec les pays de l’Asie centrale sur toutes les questions sans exception » avait-t-il déclaré à la tribune de l’ONU.

La conférence internationale de Samarkand joue un rôle important dans la discussion des questions importantes dans ce domaine, l’élaboration des approches communes et la définition des objectifs et des missions pour l’avenir.

Anvar Samadov, Gholib Hasanov, Sarvar Urmanov, Yolkin Shamsiddinov, Alisher Isroïlov (photos). OuzA
2 125






Все о погоде - Pogoda.uz