Размер шрифта: A A A
Цвет сайта: A A A A

31.08.2017 11:08

Le 11e festival international de musique Shark Taronalari s’est clôturé par un grand concert

Le 11e festival international de musique Shark Taronalari s’est clôturé par un grand concert À Samarkand, la 11e édition du festival international de musique Shark Taronalari s’est clôturée dans la soirée du mercredi 30 août avec une cérémonie solennelle organisée sur la place du Registan.

L’évènement, qui a rassemblé les artistes participants et les invités, les hommes de culture et d’art, les représentants du public, a donné lieu à l’annonce et à la décoration des gagnants du festival. Les prix et les récompenses leur ont été remis en nom de l’UNESCO, du ministre de la Culture de la République d’Ouzbékistan, de la direction du festival Shark Taronalari, de la région et de la ville de Samarkand et d’un nombre d’autres organisations.

Shark Taronalari est une fête de l’art organisée à l’initiative du Premier Président de la République d’Ouzbékistan Islam Karimov. Pour la période passée depuis sa première édition, le festival s’est transformé en grand forum musical, soutenu par l’UNESCO, ayant pour objectifs de conserver et de promouvoir les traditions de culture musicale des peuples du monde, de les rapprocher et unir par l’art. Le festival a connu un énorme nombre de participants de plus de cent États de tous les continents, de plusieurs organisations internationales. Malgré son nom « Shark Taronalari » - « Mélodies d’Orient », on y entend sonner les chansons et les mélodies du monde entier.

1.JPG

Cette année, les artistes provenant de 58 pays du monde ont participé à la 11e édition du festival en présentant leurs traditions d’art musical et de chant. Les dirigeants d’un nombre d’organisations internationales, qui ont souligné le rôle et la portée importants de cette fête d’art dans le renforcement des rapports d’amitié entre les gens de différentes nations, y ont été des invités d’honneur.

Intervenu lors de l’ouverture du festival, le président de la République d’Ouzbékistan Chavkat Mirzioïev a souligné que le rôle de l’art musical s’accroît dans un temps actuel estimé extraordinairement complexe, où se renforcent des défis et des menaces divers, où s’aggravent des confrontations dans différents coins du monde. La musique, selon le président, réunit, sans traducteur, des millions de gens de différentes nations, langues et religions, renforce entre eux les liens d’amitié, de coopération et d’intelligence. « À cet égard, le festival international de musique Shark Taronalari a une signifiance particulière » estime-t-il.

Durant le festival qui a duré presque une semaine, les représentants des peuples du mondé ont exécuté des chansons et des danses nationales sur la grande scène de la place du Registan et dans les jardins de loisirs de Samarkand, ainsi que dans quatre districts de la région, Akdaria, Pastdarghom, Jambay et Samarkand.

25.JPG

Les programmes de concerts organisés avec les artistes connus et les jeunes interprètes du pays ont été consacrés aux mélodies et chansons célébrant l’amitié entre peuples et les valeurs de bonté, générosité, union, paix, intelligence.

La conférence internationale sur l’évolution des traditions nationales de la culture musicale des peuples orientaux, organisée en marge du festival, a rassemblé les savants et les spécialistes de plus de vingt pays du monde.

Les invités ont également participé aux évènements festifs consacrés au 26e anniversaire de l’indépendance nationale. Des excursions ont été organisées pour eux à travers les monuments historiques, les lieux de culte portant les noms des grands ancêtres, les établissements d’enseignement et les entreprises modernes de la ville.

Des expositions d’art consacrées à l’histoire du festival, à l’artisanat national et aux instruments de musique ont été organisées aux musées, aux centres d’artisanat et dans les hôtels de Samarkand.

22.JPG

Finalement, les artistes iraniens, indonésiens et turcs ont reçu des certifications de troisième degré. Les artistes kirghizes et lettons ont gagné, quant à eux, la deuxième place. Les représentants de la Corée du Sud et l’artiste ouzbèke Mokhichekhra Shomuradova ont remporté la première place. Le Grand prix du 11e festival international de musique a été remis, selon la décision du jury, à l’artiste d’Azerbaïdjan.

Le festival s’est clôturé par un grand concert présenté par les artistes locaux et un show musical consacré au patrimoine culturel de l’Ouzbékistan.

Par Bekzod Khidoyatov, avec Gholib Khasanov. Photos d’Alisher Isroïlov. OuzA
899






Все о погоде - Pogoda.uz