Размер шрифта: A A A
Цвет сайта: A A A A

29.08.2017 21:04

La conférence internationale sur la Renaissance centre-asiatique organisée sous l’égide de l’UNESCO à Samarkand

La conférence internationale sur la Renaissance centre-asiatique organisée sous l’égide de l’UNESCO à Samarkand La conférence internationale sur la « Renaissance centre-asiatique dans l’histoire de la civilisation mondiale » s’est tenue ce lundi 28 août à Samarkand. Étaient présents les dirigeants et les représentants des organisations internationales prestigieuses et des institutions scientifiques et éducatives du monde, les savants et les spécialistes étrangers provenant de diverses nations, dont : États-Unis, Canada, Grande Bretagne, Allemagne, Espagne, Italie, France, Arabie Saoudite, Turquie, Iran, Azerbaïdjan, Russie, Japon, etc. Parmi les organisations représentées en conférence, l’UNESCO, l’Organisation mondiale du tourisme l’Organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO), l’Organisation de coopération islamique (OCI), le Centre de recherches sur l’histoire, l’art et la culture islamiques (IRCICA).

Organisée sous l’égide de l’UNESCO, cette conférence internationale s’est inscrite dans la poursuite de celle tenue en 2014 à Samarkand sur le thème « L’héritage historique des savants et des penseurs de l’Orient du Moyen Âge, son rôle et sa portée pour la civilisation moderne ». Elle sert à l’étude approfondie et aux études sur l’héritage historique des savants et des penseurs d’Asie centrale, à la présentation à la communauté internationale de leur apport au développement des sciences exactes et naturelles dans le monde, au renforcement de la coopération entre les centres de recherche et les savants.

Le secrétaire général de l’OMT Taleb Rifai, le chef de la représentation de l’UNESCO en Ouzbékistan Badarch Dendev, le directeur général de l’ISESCO Abdulaziz Othman Altwaijri, le président du Comité exécutif et secrétaire exécutif de la CEI Sergei Lebedev, le directeur général de l’IRCICA Halit Eren et d’autres invités sont intervenus lors de l’ouverture de la conférence, à laquelle a participé le président du Sénat de l’Oliy Majlis de la République d’Ouzbékistan Nigmatilla Yuldashev.

La séance plénière, déroulée au cours de la première partie de la journée de conférence, a donné lieu à la présentation des rapports sur : les particularités de la Renaissance en Asie centrale, les savants de cette époque, les recherches scientifiques sur leurs études, la coopération internationale dans ce domaine. En particulier, ont été abordés les aspects divers de la renaissance scientifique et culturelle connue par l’Asie centrale aux IX-XII et XIV-XVes siècles, la contribution des savants et des penseurs de ces époques au développement des sciences dans le monde. Il s’agit de Muhammad Al-Khwârizmî, Akhmad al-Farghani, Al-Biruni, Ibn Sina, Al-Zamakhshari, Mirza Ouloughbek, Alisher Navoï, Imam Boukhari, Al-Marghinani, Imam Termizi, Abu Mansur Maturidi.

35.JPG

Dans l’après-midi, la conférence s’est poursuivie en sections consacrées aux thèmes : « Le développement des sciences exactes et naturelles pendant la Renaissance centre-asiatique », « L’Asie centrale, le berceau des idées avancées de la science islamique », « Les sciences humaines durant la période de la Renaissance centre-asiatique », etc.

La conférence, ayant permis la présentation de plus de cinquante rapports, a fourni une plateforme pratique pour l’échange de vues et le renforcement des rapports scientifiques et pratiques entre les savants locaux et étrangers dans le domaine de l’étude du patrimoine des grands savants et penseurs ayant joué un rôle important dans la Renaissance centre-asiatique.

Les participants ont avancé des recommandations sur les thèmes abordés en déterminant des objectifs importants à promouvoir dans ce domaine.

Par Gholib Khasanov. Photos d’Alisher Isroïlov. OuzA
2 581






Все о погоде - Pogoda.uz