OuzA Français

06.03.2018 09:46

Les groupes de travail ministériels se sont rencontrés dans le cadre du dialogue financier ouzbéco-russe

Les groupes de travail du dialogue financier ouzbéco-russe se sont rencontrés lundi 5 mars à Tachkent.

Le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de la politique fiscale, de la gestion fiscale et de l’indépendance des budgets locaux est prévu par le mémorandum de collaboration signé par les ministères des Finances des deux pays lors de la visite d’État du président Chavkat Mirzioïev en Russie les 4 et 5 avril derniers.

Dans le cadre de la mise en œuvre du mémorandum, les spécialistes des deux pays ont échangé des visites pour étudier le fonctionnement des organismes financiers et leurs expériences. Des vidéoconférences conjointes se déroulent de façon régulière.

L’arrivée d’une délégation représentative russe à Tachkent le 5 mars s’inscrit dans la suite de la réalisation de l’accord interministériel.

Les membres de la délégation se sont entretenus avec les représentants de l’Agence nationale de gestion des projets, des Finances, des Comités d’État pour les impôts et les douanes, ainsi qu’avec les experts indépendants.

Les spécialistes ministériels des deux pays ont procédé au dialogue dans les directions diverses. Ont été organisés des groupes de travail selon des thématiques variées, comme l’étude de l’expérience russe dans la réformation fiscale et de la législation douanière, et d’autres domaines d’intérêt commun.

Ils ont échangé des informations au sujet des économies nationales, du développement des rapports ouzbéco-russes. Ils ont évoqué des perspectives de coopération dans le domaine financier.

Ils ont préparé une « feuille de route » pour l’élargissement futur de la coopération, dont la signature est prévue pour le 6 mars.

En 2017, les relations entre la République d’Ouzbékistan et la Fédération de Russie sont montées à un nouveau niveau. L’établissement des rapports amicaux entre les dirigeants des deux pays a permis aux services ministériels et aux départements nationaux de développer la coopération dans le cadre des rencontres ministérielles.

OuzA
5 663